Ouverture d’une tombe

NOUS SOMMES EN 2020

Enfin une certitude ?

Dans le cas de Tanja Groen, beaucoup de choses ont été tentées et divers scénarios ont été envisagés. Cela comprenait même une excavation, une exhumation.

Fin janvier 2020, après une période de silence relatif, la disparition de Tanja Groen est soudainement revenue sur le devant de la scène lorsque le parquet a ouvert tôt le matin une ancienne tombe dans le cimetière de l’église catholique de la Beente, dans le quartier de Heugem à Maastricht.

Vous avez un tuyau ?

En savez-vous plus sur la disparition de Tanja Groen ?

  • En savez-vous plus sur les circonstances de sa disparition ?
  • Savez-vous qui pourrait être impliqué ? Savez-vous où se trouve son corps ?
  • Ou bien avez-vous d’autres idées ou informations qui pourraient éclairer ce mystère ?

Alors aidez à ramener Tanja Groen à la maison.

Un scénario sinistre

La police a reçu l’information que Tanja, dans la nuit du 31 août au 1er septembre 1993 avait été déposée par son meurtrier dans une tombe fraîchement creusée. Dans ce sinistre scénario, le matin suivant, le cercueil contenant un défunt – dont le nom orne la pierre tombale – avait été placé sur le corps sans qu’il n’ait été visible. La police avait alors qualifié l’information de « fiable et optimiste ». L’enquête a révélé que la tombe avait effectivement été ouverte dans la nuit de la disparition. Le cimetière se trouvait aussi à une distance à vélo plausible entre Maastricht et Gronsveld.

Déception

Les parents de Tanja Groen avaient été informés à l’avance. La famille du défunt a collaboré à l’enquête. Les spécialistes de l’IFN ont creusé toute la journée dans le froid glacial et ont ouvert la tombe, tandis que les médias assistaient avec attention, gelés.

À la tombée de la nuit, il n’était plus question que d’une grande déception. En effet, rien n’a été trouvé sous le cercueil du défunt. L’information était fausse.

Quelle grande déception pour la famille Groen qui attendait, stressée, les résultats dans sa maison de Schagen ! « Nous avions vraiment cette sensation que nous allions enfin avoir une réponse. Nous nous étions fait à l’idée que le mystère serait résolu aujourd’hui. La police, tout le monde était optimiste. Cela aurait dû être comme ça. Mais ce ne fut pas comme ça… ce fut une douche froide, oui, un sacré coup ; il nous a fallu du temps pour nous en remettre », ont déclaré Corrie et Adrie Groen.

Un lien avec Wim Smulders ?

On n’a jamais su quelle était l’information sur laquelle la police s’est basée pour l’ouverture de la tombe. Si le tuyau concernait Wim Smulders de Geldrop, plusieurs fois cité dans l’affaire de Tanja Groen, on peut parfaitement imaginer que les recherches auraient abouti. (Voir également le récit : Le fossoyeur Wim Smulders est-il le criminel ?
Le dossier indique que la police soupçonnait ce Wim Smulders, ancien fossoyeur, de dissimuler ses crimes en enterrant ces « corps de trop » dans les tombes. Ce modus operandi aurait donc pu correspondre à l’information reçue par la police.

L’année de Tanja Groen

Quoi qu’il en soit, les fouilles effectuées près de l’église ont fait revenir une affaire de disparition irrésolue au premier plan des préoccupations. Le parquet a alors annoncé vouloir poursuivre l’enquête et des inspecteurs ont été mis sur l’affaire. Et, à la fin de l’année, Peter R. de Vries, porte-parole et personne de confiance de la famille Groen annonçait que : « 2021 devait être l’année de Tanja Groen ».

Que sait-on ?

Dans les années qui ont suivi sa disparition, Tanja Groen a beaucoup fait parler d’elle, mais rien n’a permis de retrouver sa trace.

Les médias

De nombreux médias (régionaux) ont régulièrement rendu compte des développements entourant la disparition de Tanja depuis 1993.

Le fossoyeur Wim Smulders

Bien que Wim Smulders soit décédé depuis, son nom figure toujours en bonne place sur la liste des suspects possibles.

{

Cette affaire n'a jamais vraiment eu la priorité que d'autres affaires ont eu

 – Peter R. de Vries